Chers amis, chères consœurs, chers confrères,

Nous finissons cette année 2016 avec quelques ébauches d’avancée dans la reconnaissance de notre métier : ceci est en grande partie dû à votre mobilisation soutenue, notamment dans le cadre du dossier RSI-CIPAV.

La dernière journée d’information annuelle de l’OSMC a été remplie d’informations et de rencontres nouvelles et nous vous remercions tous pour votre participation.

Mais cette année 2016 laisse aussi de nombreux sujets en suspens et pour lesquels nous devons continuer notre action :

  • Aucun mouvement notable de la part des organismes d’état au regard des Médecines Chinoise et Japonaise pour que leur intégration dans la vie sociale de nos concitoyens ne soit plus considérée comme un acte attaquable en justice pour les praticiens non médecins exerçant sur le territoire français ;
  • Non mise en application du passage du RSI vers la CIPAV pour nos cotisations retraite traduisant ainsi la non reconnaissance de notre statut de profession libérale ;
  • De nouvelles attaques en justice de praticiens non médecins, d’herboristeries, de laboratoire de distribution de produits phytothérapeutiques chinois, …

Nous devrons donc trouver les bons outils pour aborder la situation actuelle plus efficacement et promouvoir avec de meilleurs atouts la reconnaissance de notre profession.

C’est pourquoi L’OSMC et l’UFPMTJ travaillent dès à présent à la préparation d’actions de communication plus significatives en 2017. Les élections présidentielles restent un objectif majeur mais ne doivent pas représenter une fin en soi.

Comme vous le savez, toute action de communication et de relation avec les pouvoirs publics nécessite un budget non négligeable. Aussi, votre participation à ce mouvement est la clé de notre progression.

C’est pourquoi nous insistons sur l’importance des points qui suivent :

  • Renouvèlement de votre cotisation pour 2017 pour les adhérents en vous connectant sur le site et en cliquant sur le bouton «renouveler»
  • Adhésion pour les nouveaux arrivants via le menu «ADHERER A L’OSMC»
  • Démarches par courrier pour la reconnaissance de notre statut de profession libérale

Enfin nous observons que l’affluence de consultants dans les cabinets de médecine chinoise est de plus en plus grande, ce qui traduit une reconnaissance humaine et sociétale qui devra forcément aboutir à une concrétisation légale. Par ailleurs, le travail quotidien de l’OSMC auprès des mutuelles est en train de porter ses fruits et l’accès aux remboursements des soins de nos consultants devrait se faire avec plus de facilité dans un avenir proche.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année et espérons vous comptez parmi nous en 2017.

L’équipe OSMC.

Articles similaires