Fort d’une existence de plusieurs millénaires, d’une innocuité incomparable et d’une efficacité certaine, la médecine chinoise, enseignée et exercée par des « non médecins », est réglementée dans de nombreux pays occidentaux. Elle est pratiquée en France depuis plus de 50 ans majoritairement par des praticiens non docteur en médecine. Durant cette période, la médecine chinoise a contribué tant au titre de soins complémentaires décisifs qu’à l’endroit où les thérapeutiques classiques restent encore en échec à la santé, au soin et à la guérison de millions de nos concitoyens.

 

En France, la grande majorité des praticiens en médecine chinoise sont « non-médecins » et ont suivi une formation complète dans cette discipline médicale. A contre courant de l’évolution des institutions européennes et de la société française face à la médecine chinoise, le conseil de l'ordre des médecins continue systématiquement à stigmatiser et poursuivre en justice ces praticiens en médecine chinoise pour exercice illégal de la médecine à l’heure même où cette pratique se trouve réglementée dans de nombreux pays occidentaux dont, récemment au sein de l’U.E., au Portugal.

 

Par cette pétition, des praticiens de médecine chinoise, des consultants et des citoyens, souhaitant pratiquer ou bénéficier des soins de médecine chinoise en toute sérénité et dans un cadre réglementaire légalisant leur activité demandent que cessent les poursuites en cours à l’encontre des acupuncteurs non médecins, que le législateur engage un processus d’intégration de la profession de praticien en médecine chinoise non docteur en médecine dans le système de santé français et que les citoyens français puissent bénéficier de la liberté du choix thérapeutique.

 

Merci de cliquer sur le lien ci-dessous pour signer la pétition.

Signez ICI

Articles similaires